Jean Nipon

Biography

Jean Nipon (born in 1977, lives and works in Paris) is a French artist who graduated in 2000 from les Beaux-Arts in Bordeaux. After a career as a musician that made him famous on the international scene, he dedicated himself exclusively to drawing and had his first-ever solo exhibition at Galerie PACT.

Nipon has been influenced by masters of ancient painting such as Piero della Francesca, Nicolas Poussin, Georges De La Tour or Ingres, and portrays contemporary characters using rare colored pencils found around the world. In his drawings, one can recognise items from the past, such as Balthus’ room, a chest of drawers of Vermeer or a jar from Velázquez.

Thousands of years after the invention of drawing, there is still a need for humans to look at images of themselves and of the world around them, confronting the viral madness of images constructed and disseminated on social media. This unexplained desire remains unchanged for a single reason: the aura. It is the aura that makes a work last, independently of the topic or style, it is this first energy that nourishes and enlightens the work of the artist. The quest for an archaic truth is at the heart of the artist’s pictorial practice.

Jean Nipon (né en 1977, vit et travaille à Paris) est un artiste français diplômé des Beaux-Arts de Bordeaux en 2000. Après une carrière de musicien l’ayant rendu célèbre sur la scène musicale internationale, il se dédie exclusivement au dessin et bénéficie à la Galerie PACT de sa première exposition personnelle.

Influencé par les maîtres de la peinture ancienne tels que Piero della Francesca, Nicolas Poussin, Georges De La Tour ou encore Ingres, Jean Nipon portraiture des personnages contemporains au moyen de crayons de couleurs rarissimes qu’il chine à travers le monde. Dans ce mélange mémoriel, on devine dans ses dessins une chambre de Balthus, une commode de Vermeer ou une jarre de Velázquez.

Des milliers d’années après l’invention du dessin, il y a toujours ce besoin chez l’Homme de regarder des images de lui-même et du monde qui l’entoure -en atteste la folie virale des images construites et diffusées sur les réseaux sociaux. Ce désir inexpliqué demeure inchangé pour une seule raison qui perdure : l’aura. C’est elle qui fait durer une œuvre, indépendamment du sujet et du style, c’est cette énergie première qui nourrit et éclaire l’œuvre. Cette quête d’une vérité archaïque est au cœur de la pratique picturale de l’artiste.